Réemploi

Réemploi de matériaux de construction

Les déchets du BTP

0 %
de l'ensemble des déchets français

Selon l’ADEME, 81 % des déchets français proviennent du secteur du bâtiment et des travaux publics. En 2014, Les entreprises du BTP ont produit 227,5 millions de tonnes de déchets. 81 % proviennent des travaux publics et 19 % du bâtiment. 80 % des déchets de construction
sont des déchets inertes. Chaque année, le secteur du Bâtiment génère à lui seul plus de 40 millions de tonnes de déchets.

63 % des déchets issus des travaux publics sont valorisés ou réutilisés contre 46 % dans le bâtiment.
« Conformément aux directives européennes, la loi de Transition énergétique pour la croissance verte fixe comme objectif de valoriser 70 % des déchets du BTP d’ici 2020. Les déchets du second oeuvre du bâtiment constituent une cible prioritaire d’amélioration ».

0 %
des déchets de construction sont réutilisés / valorisés

Le réemploi Bâticycle, au cœur de l’Économie Circulaire

Baticycle-matériaux-de-construction-occasion-BTP-batiment-réemploi-economie-circulaire-depose-soignee

Le matériel et équipements d’occasion vendus sur baticycle.fr proviennent de chantiers de déconstruction de bâtiments. En effet, lors de ses opérations de curage, notre filiale Tricycle Curage procède à des déposes soignées afin de collecter des matériaux de qualité.

Ces matériaux de récupération sont alors reconditionnés par nos équipes pour permettre leur réemploi et garantir leur durabilité. En tant qu’acteur de l’ESS, nous accompagnons et formons par ailleurs tous nos salariés en insertion qui bénéficient de tout le savoir-faire de notre cœur de métier (déconstruction, collecte et revalorisation de matériaux).

Baticycle-matériaux-de-construction-occasion-BTP-batiment-réemploi-economie-circulaire-reconditionnement

Le réemploi, pierre angulaire de la construction durable

Baticycle-matériaux-de-construction-occasion-BTP-batiment-réemploi-construction-durable-chantiers-verts

Afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre, le Grenelle de l’Environnement a de grandes ambitions pour le secteur du BTP (- 75 % d’émission de CO2 en France d’ici 2050, source : ADEME). Il semblerait que la construction durable ou écoconstruction devienne une nécessité.
Les chantiers propres ou chantiers verts « visent à maîtriser les impacts et nuisances éventuels du chantier sur l’environnement ». Il s’agit notamment pour les entreprises de « mettre en place la meilleure organisation possible pour la gestion des déchets » (FFB, 2017).

Construire un bâtiment durable passe en effet par la gestion de ses déchets de chantier mais aussi par l’utilisation de matières issues du réemploi comme ressources.
Ainsi, la méthode de travail BIM (Building Information Modeling), qui modélise les données d’un projet de construction, rencontre un franc succès. Celle-ci prend en effet en compte l’ensemble du cycle de vie d’un ouvrage en prévoyant la provenance des matières premières, la déconstruction du bâtiment et la réutilisation de ses matériaux.